vendredi 14 mars 2014

SORTIE MYCOLOGIQUE : ST-CÔME - 4 SEPTEMBRE

L'année 2013 a été très prolifique en matière de champignons. Lors de cette sortie à St-Côme, j'ai vu un nombre astronomique de russules et de clavaires. C'en était hallucinant ! Malheureusement, j'ai trouvé bien peu de comestibles intéressants, mais mon énorme hydne sinueux a fait ma journée. On peut facilement confondre les hydnes sinueux et les hydnes ombiliqués, deux champignons comestibles qui se ressemblent beaucoup. Les deux possèdent des aiguillons sous leur chapeau et une couleur qui va du blanc à l'orangé. L'hydne ombiliqué se distingue par sa plus petite taille et la présence d'un "nombril" (d'où son nom) au centre du chapeau. L'hydne sinueux est pour sa part plus gros et beaucoup plus charnu. De plus, je le trouve moins amer, mais semble-t-il que mon entourage ne voit aucune amertume dans aucun des deux.


Clavaires petite langue

Clavaire fusiforme, présent en très grande quantité cet automne

Clavaire étroite

Russule de Peck

Bébé russule de Peck

Tricholome de Davis

Vesse-de-loup perlée

Hydne noir

Bolet à pied jaune vif, un comestible que j'aime bien (et je ne suis visiblement pas la seule !)

Mon gros hydne sinueux (pied de mouton)

Aiguillons de l'hydne sinueux



Ma cueillette : lactaire couleur de suie, chanterelle en tube, pied de mouton et armillaire ventru

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire