mardi 19 juin 2012

SORTIE MYCO-FAUNO-BOTANIQUE : PRÉVOST - 16 JUIN 2012

Myco-fauno-botanique, rien de moins ! Et là je ne parle pas juste des maringouins pour ce qui est de la partie faunique... Une petite randonnée en forêt s'est transformée en une séance de découvertes plutôt intéressantes.


C'est encore un peu tôt en saison pour les champis, mais on a pu en observer quelques espèces. Les ramaires commencent à se pointer le bout du nez (et semblent attirer les limaces). Quelques champignons à lames étaient présents sur le terrain dont le tricholome à large feuillets et quelques autres. De plus, nous avons trouvé une jolie colonie d'hémitrichie petite coupe et un troupeau d'énormes polypores à feu.

Une ramaire sert de lunch à une limace

J'hésite entre plusieurs espèces ici...
 
Une colonie d'hémitrichie petite coupe qui pousse sur le bois mort

Cet arbre était couvert de polypores à feu tous plus énormes les uns que les autres !

Côté faunique, nous avons fait une rencontre peu banale. Au détour d'un sentier se trouvait un nid de gélinotte huppée que nous n'avions pas vu. Dès que nous sommes passées à côté, les bébés se sont sauvés et la maman s'est mise à nous intimider ! Court en travers du sentier en se hérissant les plumes, fait des bruits de petit chien (c'est pas comme si c'était épeurant quand même...). Nous l'avons observé un moment puis avons poursuivi notre chemin, la maman gélinotte nous poursuivant sur une bonne distance et nous criant de déguerpir. C'était particulier ! Sinon, nombre de grenouilles et crapauds ont pu être observés et nous avons eu le bonheur d'entendre une grive solitaire chanter.

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils sont bien camouflés dans leur habitat

Au niveau botanique, nous avons passé par toutes sortes d'habitats mais la forêt était principalement composée de feuillus (hêtres, chênes, érables) avec des zones marécageuses par ci par là. À un moment, on est tombées sur un champ de fougères. Et pour la première fois de ma vie, j'ai eu la chance de voir un petit prêcheur !!


Mon premier petit prêcheur !!! Il poussait près d'une petit ruisseau.

2 commentaires:

  1. Bonjour Katia,

    J'attendais ton premier billet estival et j'avais hâte de voir tes découvertes. Je ne suis pas déçue; chez moi aussi les champignons se font encore rares malgré la pluie de la nuit dernière et les chaleurs que nous avons eues.
    Mais j'aime bien l'arbre rempli de polypores disposés un peu comme des marches d'escalier.
    Le petit prêcheur est tout simplement magnifique, chanceuse...
    La colonie d'hémitrichie, c'est superbe ça!
    J'espère trouver bientôt quelques bollets pour me régaler comme l'année dernière. à
    Sur ce, je te souhaite un été champignonesque!
    Louise

    RépondreSupprimer
  2. Alors tu l'as eu finalement ton petit prêcheur!

    La forêt que tu décris ressemble à celle par chez moi par son type d'arbres et d'habitat...

    La zone champs de fougère devait probablement être une zone assez "inondée" au printemps. Certain méandre de cours d'eau n'existe qu'au printemps ici et sont rempli de fougère en ce temps de l'année. J'ai eu la "chance" de me retrouver les 2 pieds engloutie dans ce genre d'endroit se printemps. Un des pieds en avait par dessus ma botte de marche, à hauteur du mollet... J'ai dégagé l'autre pied avec une branche pour défaire la succion, posé mon pied en sécurité et procédé ensuite avec le celui vraiment enfoui. Pas nécessairement agréable comme situation!

    RépondreSupprimer